• Accueil
  • > Maria et la boucle dorée


Maria et la boucle dorée

Les Internationaux de France édition 2012 viennent à  peine de se terminer dans le tableau féminin. Et oui, la gagnante attendait ce moment là depuis bien longtemps, surtout quand il s’agit de revetir le costume de n°1 mondiale dès lundi, suite au titre.

Maria Sharapova ne s’attendait certainement pas à effectuer une véritable promenade de santé sur la terre battue parisienne,  qui l’a menée tout droit au titre suprême. Seul titre du Grand chelem qui manquait à son palmarès, à seulement 25 ans. Après Wimbledon en 2004, où elle choqua le monde en tenant en échec la double championne en titre, Serena Williams; l’US Open 2006, où elle mis fin aux vélléités de Justine Hénin, et l’Open d’Australie 2008, où elle sortit la jeune Ana Ivanovic, Maria vient d’ajouter à sa carrière Roland Garros 2012, où elle a étrillé l’italienne Sara Errani (inattendue à ce stade) 6/3 6/2.

Maria rentre de belle manière dans le cercle très fermé des joueuses ayant remporté tous les tournois du Grand Chelem, au moins une fois. La dernière à avoir réalisé cet exploit, n’est autre que celle qu’elle avait battue pour s’adjuger son premier titre du Grand chelem….Serena Williams.

Un 4e titre du Grand Chelem qui vient récompenser les années de labeur qu’elle a dû endurer pour revenir au plus haut niveau. Absente des courts pendant de nombreux mois à cause d’une blessure à l’épaule, « Sharpie », comme elle est affectueusement appelée, a dû se battre pour rejouer les premiers rôles sur le circuit.  Beaucoup ne la voyait pas s’imposer un jour à Paris, compte tenu de son jeu offensif, puissant, agressif, qui d’une manière générale, ne correspond pas vraiment au jeu  sur terre battue. Et pourtant, maria s’est mise à gagner sur terre: Stuttgart et Rome tombent dans son escarcelle, et pourtant elle n’était pas la favorite cette saison…

La favorite, tout le monde le savait, c’était Serena Williams, qui avec 17 victoires sur terre battue contre o défaite cette saison, était l’incontestable favorite de ce Roland Garros, mais la surprise de son élimination au 1er tour face à Virginie Razzano, a réduit à néant son espoir de remporter un 2e titre à Paris.

Serena Williams éliminée, le tournoi est devenu bien plus ouvert pour Maria, qui a incontestablement profité de l’hécatombe de toutes les autres favorites: Jelena Jankovic, Svetlana Kuznetsova, Ana Ivanovic, Venus Williams, Francesca Schiavone, Victoria Azarenka ou encore Samantha Stosur, ont toutes craqué sous les coups de boutoir de nouvelles révélations: Angelique Kerber, Yaroslava Shvedova, Kaia Kanepi, sans oublier la surprenante finaliste, Sara Errani!

Maria s’est donc baladée, bouclant ses matchs en deux sets expéditifs tout en voyant ses principales rivales tombées, les unes après les autres. Son seul accroc, a été en huitièmes de finale, où elle perdit un set face a Klara Zakopalova. C’était donc une promenade de santé de plus ce samedi face à Sara Errani, qui n’a pas pesé bien lourd dans la balance. Après 1h30 d’un combat à sens unique, Maria Sharapova est devenue la 6e joueuse de l’histoire du tennis à avoir remporté tous les tournois du Grand Chelem…une boucle dorée!

 

0 commentaire à “Maria et la boucle dorée”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



hamzakhan |
Christophe Dominici |
A Gerard Bertrand... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANYONING SIERRA DE GUARA
| BIENVENUE SUR LE BLOG DE L'...
| Tactiques offensives