Vénus éclipse Jelena

C’était le match attendu de ce début de tournoi à Charleston…le clash entre Venus Williams, 31 ans, legende vivante du tennis, ayant effectué un retour réussi à la compétion à Miami en sortant Petra Kvitova, tenante du titre de Wimbledon après près de 6 mois d’absence; et Jelena Jankovic, 27 ans, bourreau des soeurs Williams, ayant remporté les 4 derniers matchs l’opposant à Venus sur terre battue, et se positionnant comme la dernière joueuse en date, à avoir successivement battu les deux soeurs dans le même tournoi: c’était il y a deux ans, à Rome, sur terre battue.

Depuis cette date, Venus et Jelena ne s’étaient plus croisées. Jelena menant 6-5 au nombre de victoires face à l’aînée des soeurs Williams. Une rivalité qui s’est illustrée par des matchs tendus et très souvent spectaculaires. Le jeu de Jelena, complet, tout en étant agressif arrivant parfaitement à contrecarrer la puissance de Venus.

Jelena restait sur une victoire éclatante contre l’Américaine, l’étrillant 6/0 6/1. Une défaite qui avait fait l’effet d’une bombe sur le circuit ( à Rome Justement)…d’autant plus qu’elle avait aussi réussi à faire plier Serena au tour suivant. Jelena peut donc être considérée comme l’ennemie n°1 des soeurs Williams sur le court…

Après un 1er set accroché dont Venus arriva à s’extirper sur le score de 7/5, la rencontre tourna en une véritable correction pour la Serbe; qui s’est vu infligé un cruel 6/0. En peu moins 1h30, l’Américaine vient d’égaliser au nombre de victoire 6-6, et réussi à se débarrasser de la joueuse la plus dangereuse de sa partie de tableau. Une revanche qui confirme un peu plus encore le très bon retour de l’aînée des soeurs Williams, qui semble, petit à petit, retrouver son niveau.

Venus a été éloignée des courts ces derniers mois, suite à la découverte d’ une maladie auto-immune qui l’affaibli considérablement: le syndrome de Sjogren. Syndrome qui a pour effet d’assécher les glandes lacrymales et affaiblir l’organisme. Depuis son retour ‘à la compétition à Miami, l’Américaine a souligné qu’elle se sentait en pleine forme et qu’elle n’avait plus rien à perdre. Ses résultats en témoignent.

A la différence de son bourreau du jour, Jelena Jankovic s’enfonce un peu plus encore dans les méandres de la défaite. Depuis l’année dernière et sa sortie du Top 10, « JJ » semble avoir perdu la régularité qui la caractérisait. Une succession de désillusions, des problèmes de santé, et des défaites aux premiers tours, ternissent considérablement sa carrière, qui il y a encore 3 ans, était au sommet. Dernier raté en date, sa sortie dès le 1er tour par la jeune Américaine issue des qualifications, Sloane Stephens, au tournoi d’Indian Wells. Des résultats qui ne présagent rien de bon, pour celle qui à ce jour, n’a toujours pas remporté le moindre tournoi du grand chelem malgré un talent évident et des nombreux espoirs mis en elle. L’ennemie de la Serbe semble être elle-même: un mental faible, et bien souvent, une certaine arrogance, qui malheureusement, ne lui a pas permis de s’imposer comme une véritable championne.

Sous les projecteurs hier soir, face à Venus, l’éclipse a été totale.

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaire à “Vénus éclipse Jelena”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



hamzakhan |
Christophe Dominici |
A Gerard Bertrand... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANYONING SIERRA DE GUARA
| BIENVENUE SUR LE BLOG DE L'...
| Tactiques offensives